Marion Sarrazin et Sophie Oubraham : Éduquer avec le sourire

Marion Sarrazin et Sophie Oubraham sont nos deux conférencières européennes qui ont découvert Montréal avec grand plaisir malgré un temps très maussade, qui n’a pas eu raison de leurs sourires.

Elles commenceront par évoquer nombre de situations dans lesquels les parents se trouvent ou… se retrouvent, par exemple : jalousie dans la fratrie, disputes, baisser les bras, la chambre pas rangée, les heures devant les écrans, la contestation des règles, les bêtises, le bazar en classe, le manque de sommeil, négliger sa santé, les humeurs, l’amour du risque, interdit aux adultes.

Suit ensuite le développement de 4 des outils développés dans le cadre de la structure « Au bonheur des parents » : la communication, le conflit, la confiance en soi et les valeurs éducatives. Rendre compte de la conférence est peu aisée car les Marion et Sophie utilisent la technique des sketchs, nous pouvons rendre compte de quelques règles et principes développés.
  1. La curiosité : chercher à comprendre le monde de l’enfant ou de l’ado, aller chercher son intention positive.
  2. Ne pas réagir toujours tout de suite et prendre rendez-vous pour parler du sujet.
  3. Éviter le jugement, sans toutefois se départir de son bon sens et de ses valeurs et par exemple chercher les intentions positives « acceptables » et donc creuser (ou monter dans l’échelle des valeurs si on préfère)!
  4. Bannir le pourquoi? C’est un déversoir à justification et à négativité, il faut ensuite sortir de ce magma, donc autant prévenir son éruption.
  5. Définir une période d’essai pour adopter le nouveau comportement.
  6. Définir et appliquer des règles immuables (adaptées à l’âge de l’enfant ou de l’ado bien sûr). C’est donner le cadre nécessaire à tout processus éducatif.
S’inspirer des techniques du modèle des parties dont le recadrage en six points pour gérer un conflit (sur l’usage extensif des jeux vidéo dans l’exemple).

Voici les grandes étapes présentées :
  • Prendre un rendez-vous pour en parler
  • Montrer de la curiosité et de l’appétence sur le sujet (c’est quoi ton jeu favori en ce moment? Tu y trouves quoi?)
  • Chercher l’intention positive du jeune face à sa console ou son écran (m’évader, me détendre, voir autre chose)
  • Exprimer ses propres besoins et leurs intentions positives (tu as besoin de te détendre et je t’y encourage et j’ai aussi besoin que tu entendes quand je t’appelle ou…)
  • Faire développer les solutions par le jeune (un jour sur deux, après les devoirs, pas plus tard que…)
  • Faire proposer une période d’essai pour la mise en place des solutions (jusqu’aux congés d’été)
Un autre sketch porte sur la confiance en soi en commentant le bulletin de notes.
  • Ici aussi prise de rendez-vous pour en parler (c’est un moment dédié)
  • Commentaires sur les forces et ponts vers le futur (faire un renforcement positif)
  • Commentaires sur les progrès réalisés
  • Absence de toute comparaison avec soi-même, un autre parent, un ami ou un membre de la fratrie
  • Distinguer et faire distinguer le comportement de l’identité, de la personne (tu n’es pas nul en math, tu as raté un contrôle)
  • Faire développer des solutions par le jeune (que comptes-tu faire dans le futur?) et lui demander les soutiens dont il a besoin
La conférence s’achève sur la clarification de ses valeurs en tant qu’éducateur et parent.
Vivre dans un cadre d’amour inconditionnel
S’appuyer sur le terreau de la curiosité
Arroser une plante à 4 pétales :
  • La confiance
  • Le respect
  • L’authenticité
  • La positivité
C’est le modèle d’Au bonheur des parents (illustré par une belle image) mais chacun est invité à développer la sienne. 

On termine sur une jolie histoire africaine le chant de l’enfant.
Accréditation
Nos articles

Accédez à votre compte

Vous n'êtes pas encore membre ? Devenez membre

J'ai oublié mon mot de passe | Soutien technique

  • Identifiant :
  • Mot de passe:
  •